Aller au contenu

Prix de la solidarité 2021: Votez pour Un Enfant par la Main

Des centres de réconfort pour les enfants du Népal !

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Internationale > Des centres de réconfort pour les enfants du Népal !

Dans le cas de catastrophe, comme celle qui a touché le Népal, le 25 avril dernier, les enfants sont souvent les plus vulnérables. Ils ont besoin d’attention, de soutien psychologique pour leur permettre de reprendre le cours de leur vie, mais aussi d’extérioriser leurs peurs et ainsi guérir de leur traumatisme.

Sanju, 11 ans raconte : «Je me sens juste mal en ce moment parce que les gens proches de moi ont été tués dans le tremblement de terre. Trois de mes amis sont morts. L’un d’eux était mon cousin ».

ChildFund au Népal travaille actuellement à la mise en place de sept centres de réconfort d’ici la fin de la semaine. Mais déjà, un centre a ouvert fin mai. Ces espaces sont des refuges où les enfants peuvent jouer, apprendre. Ils ont été installés à moins de 15minutes de marches pour que les enfants n’aient pas trop de trajet.

Avec plus de 24 000 salles de classe détruites ou endommagées, le ministère de l’Éducation a demandé une aide dans la mise en place de centres de réconfort pour que les enfants puissent retourner à l’école dès que possible.

C’est pourquoi,  ChildFund au Népal se prépare à installer 34 lieux d’apprentissage temporaires à  Sindhupalchok et 26 autres à Ramechhap.
Avec le soutien de l’UNICEF, ChildFund utilisera de kits pédagogiques et ludiques au sein de ces lieux éducatifs.

Malgré les difficultés, l’aide aux victimes est assurée mais la principale préoccupation reste la sécurité et le bien-être des enfants touchés par cette terrible catastrophe. Il reste un long chemin à parcourir pour guérir ces enfants et leurs familles.

Merci à tous ceux qui continue de se mobiliser pour les enfants népalais .

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut