Aller au contenu

Construction de citernes collectives et familiales

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > Construction de citernes collectives et familiales

L’accès à l’eau en Haiti

L’accès à l’eau est une problématique cruciale en Haïti, et plus particulièrement dans la Chaîne des Matheux, une de nos zones d’intervention.

Cette région enclavée et montagneuse du pays compte près de 12 000 habitants, dont environ 4 700 enfants.

La pluviométrie y est fortement instable, et la nature calcaire du sol fait que les précipitations s’infiltrent trop rapidement et ne restent pas dans le sol. Généralement, les sources d’eau se situent à plusieurs heures de marche. Ce sont souvent les femmes et les enfants qui doivent parcourir cette distance, empêchant ces derniers d’aller à l’école.

Faute de moyens, l’Etat haïtien investit peu pour l’accès à l’eau dans cette région, alors que les besoins sont immenses.

Nos solutions pour améliorer l’accès à l’eau

ESF mène depuis près de 10 ans des projets de construction d’ouvrages favorisant l’accès à l’eau (bassins, seuils, puits…).

Depuis fin 2016, un projet de construction de citernes collectives et familiales est en marche grâce à nos donateurs privés : les membres du Cercle Immobilier des Mécènes et les participants à un grand dîner à Bordeaux, au Château Smith Haut Laffitte, le 25 octobre dernier.

Les avancées sur la construction de citernes collectives

A ce jour, une citerne collective est en cours de construction dans le marché de Descombes, sur la Chaîne des Matheux.

Les habitants pourront ainsi s’approvisionner en eau lorsque iront se ravitailler en denrées alimentaires ou vendre leurs productions

Notre équipe projette également de construire d’autres citernes collectives à proximité des écoles de la Chaîne de Matheux n’ayant pas accès à l’eau.

En effet, les écoles sont des lieux stratégiques pour positionner des points d’accès à l’eau puisque les enfants et les femmes sont traditionnellement les principaux responsables de la corvée d’eau.

Ayant la possibilité de s’approvisionner en eau à l’école les enfants ne doivent plus choisir entre la corvée d’eau ou l’école, ce qui est souvent le cas.

De plus, l’accès à l’eau dans les écoles favorise l’hygiène dans les établissements scolaires et permet aux directeurs de faire appel à une cuisinière, ce qui n’est pas possible sans eau.

Les directeurs ont donc la possibilité de proposer de l’eau de boisson et un repas le midi, qui est parfois le seul repas de la journée.

Les avancées sur la construction des citernes familiales

 

 

Actuellement, trois citernes familiales sont en cours de construction, à Descombes, Achin et Barbe, trois sections rurales de la Chaîne des Matheux.

Elles sont destinées à des familles dont les femmes et enfants sont amenés à marcher entre 4 et 6 heures, plusieurs fois par semaine, pour aller au point d’eau le plus proche.

Leur coût est d’environ 3500€ pour un volume allant de 12 à 15 m3.

L’installation de ces citernes familiales permettra aux enfants de s’affranchir de la corvée d’eau et ainsi d’aller à l’école.

 

Au 20 janvier 2017, les finitions de la citerne familliale à Barbe (ci-dessous) sont sur le point de s’achever.

La construction de celle située à Achin est terminée, et l’achemninement du sable a débuté pour la fabrication de la citerne communautaire au marché de Descombes.

 

Au 06 mars 2017, la construction des citernes s’est achevée sur la Chaîne des Matheux.

Ainsi, trois citernes familiales de 12 m³ sont construites à Haut Barbe, Descombes et Archin ; et une citerne communautaire de 30 m³ est construite au marché de Descombes.

 

Un grand MERCI à nos donateurs !

Actualité antérieure au 10 juin 2017. Date à laquelle Enfants sans Frontières a rejoint Un Enfant par la Main.

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut